Assemblées générales 2020 à distance et digitales
Pour la première fois de son histoire, le groupe MGEN a tenu ses Assemblées générales de façon digitale, le mardi 7 juillet 2020, crise sanitaire oblige. Des AG à distance, mais bien réelles, réunissant plus de 550 délégués regroupés par département à travers la France et le monde, malgré le décalage horaire. Une Assemblée générale extraordinaire se tiendra en octobre prochain en présentiel afin de travailler la suite des grands chantiers lancés par la mutuelle, notamment sur la gouvernance ou le travail de son modèle économique.

09 juillet 2020


« Nous sortons de nos assemblées générales plus que jamais convaincus de l’utilité sociale d’une mutuelle lorsqu’elle est à l’initiative, lorsqu’elle innove pour ses adhérents, assurés sociaux et patients, lorsqu’elle se place dans le prolongement du service public de santé. Nous avons désormais la responsabilité de prolonger la solidarité qui nous a permis de surmonter ensemble la crise sanitaire », déclare Roland Berthilier, président du groupe MGEN.

Résultats 2019 
Le 7 juillet, les Assemblées générales du groupe MGEN ont approuvé les comptes pour l’année 2019.
 
● Résultat net combiné : 19,7 millions €
● Chiffres d’affaires groupe : 2,7 milliards €
● Total bilan combiné : 4,3 milliards €
● Ratio de solvabilité MGEN : 211%
● Fonds propres combinés : 2,2 milliards €
●Provisions techniques combinées : 1,7 milliards €
 
Le résultat net s’affiche à 19,7 millions d’euros, en hausse de 14,8 millions d’euros. Ce bilan est le fruit d’un engagement responsable sur les frais de gestion, ainsi qu’un travail de désensibilisation vis-à-vis des produits financiers dans un contexte de taux bas.
Par ailleurs, 11,7 millions d’euros de dépenses ont été évitées en 2019 grâce à la mobilisation de tous dans le cadre de la démarche ACOR.
Les actions et dépenses à caractère social représentent 36 millions d’euros en 2019 à destination de ses adhérents les plus fragiles.

 

 
« Afin de rester fidèle à ses valeurs tout en poursuivant le redressement amorcé en 2018 et en faisant diminuer la dépendance aux marchés financiers, le groupe MGEN a développé des mesures correctives tout au long de l’année 2019 qui ont porté sur l’évolution des cotisations et des prestations, sur la mise en œuvre de nouvelles offres assurancielles ainsi que sur des simplifications au bénéfice de tous ses adhérents. Ces dispositions n’ont qu’un seul objectif : apporter le meilleur service aux adhérents, dans le respect des principes fondateurs de solidarité du groupe MGEN », indique Stéphane Dedeyan, directeur général du groupe MGEN.

Evolution des offres et prestations

Outre l’approbation des comptes de l’exercice 2019, des rapports de gestion et des modifications des statuts et des règlements mutualistes, étaient présentées des propositions d’évolution ou d’ajustement des offres et prestations.
 
Focus sur certaines des avancées proposées :
  • La crise sanitaire ayant démontré l’importance des services dans l’offre MGEN, la téléconsultation sera proposée en inclusion via la solution de télémédecine du Groupe VYV MesDocteurs, à effet du 1er janvier 2021. Ce service permettra de compléter le parcours de soins et de répondre aux besoins des adhérents.
  • Convaincu de l’intérêt de l’activité physique et sportive en tant que thérapeutique non médicamenteuse pour la santé de ses adhérents malades, et suite à la résiliation du contrat avec la Mutuelle des sportifs (MDS) fin 2019, MGEN a travaillé sur un nouveau dispositif de “sport sur ordonnance” (SSO). Il sera proposé, en inclusion de l’offre MSP, au 1er janvier 2021. Il s’adressera aux adhérents en affection de longue durée (ALD) de moins de trois ans, de sorte à les inciter à intégrer l’activité physique dans leur quotidien dès le début de leur maladie. 500 € leur seront alloués, sur les deux ans de la durée du programme, afin qu’ils s’inscrivent auprès d’une structure sportive pour y suivre un programme d’activité physique adaptée (APA).
  • Dans le cadre de ses garanties prévoyance, MGEN propose à ses adhérents en arrêt de travail : un complément de revenus sous forme d’allocations journalières (AJ). Les délégués ont adopté un dispositif prenant mieux en compte la situation des adhérents soumis aux cotisations plafond.
  • Dans le cadre de son action sociale, MGEN simplifie l’accès aux prêts consentis en partenariat avec la CASDEN.

MGEN et la crise du Covid-19
Le groupe MGEN s’est montré solidaire à plusieurs titres pendant la crise sanitaire. En premier lieu via la contribution de ses établissements de santé dans la lutte contre l’épidémie avec l’ouverture de plusieurs centaines de lits pour les patients touchés par le Covid‐19.
Le Groupe a également réalisé plusieurs appels téléphoniques auprès de ses adhérents les plus fragiles et âgés : plus de 260 000 appels de solidarité ont ainsi été effectués par plus de 1600 salariés et élus du Groupe MGEN.
Il contribue aussi envers différents projets de recherche pour lutter contre l’épidémie : une étude pilote de recherche bioclinique d’urgence entreprise par le CHU Grenoble Alpes portant sur des patients atteints du Covid‐19 et une étude de l’INSERM via la participation de sa fondation d’entreprise.
Enfin, le groupe MGEN est actionnaire d’un fonds santé avec une participation dans NG BIOTECH, startup homologuée par l’Institut Pasteur dans la création de nouveaux types de tests de dépistage du Covid‐19.
 
 
Chiffres clés 2019
4 218 111 personnes protégées
3 296 975 assurés sociaux gérés en Sécurité sociale
4,2 milliards € de prestations versées au titre de la Sécurité sociale
1,8 milliards € prestations santé et prévoyance versées au titre du régime complémentaire
3 331 postes, lits et places d'hospitalisation de jour et complète
367 000 passages en centres médicaux et dentaires MGEN
10 000 salariés
3500 militants (élus ou détachés)