MGEN engagée pour les droits des femmes en 2020
Historiquement très impliquée en faveur des droits des femmes, la MGEN poursuit son engagement et dresse un bilan des actions menées.

06 mars 2020


Une mutuelle en avance sur son temps
Depuis 73 ans, le groupe MGEN se mobilise pour les droits des femmes et pour des combats aujourd’hui remis en cause, notamment l’accès à l’IVG. En 2018, à l’occasion des états généraux de la bioéthique, le groupe s’est positionné pour demander l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes et sa prise en charge, ainsi que la conservation des gamètes et la congélation des ovocytes. A ce titre, la MGEN permet à ses adhérentes des prises en charge de PMA à l’étranger.
Au-delà, la MGEN est impliquée dans le domaine de la parentalité, avec la reconnaissance de la filiation quels que soient les modes de procréation entrepris.
 
Des partenariats en faveur de l’égalité femmes/hommes
Via ses partenariats, le groupe MGEN s’engage en faveur de l’égalité femmes/hommes, notamment dans les champs de l’éducation et du sport. MGEN participe à la promotion du sport féminin avec : le magazine Les Sportives ; le cross national UNSS-MGEN et la promotion du sport scolaire, notamment auprès des filles; l’accompagnement de jeunes espoirs du sport et de la recherche avec MGEN Académie (Heather Arneton, Mathilde Gros, Prescillia Leze, Julie Minoc…) et sa nouvelle porte-drapeau officielle depuis novembre 2019, Perrine Laffont.
Pour promouvoir l’égalité femmes/hommes, le groupe MGEN soutient la fondation Femmes@Numérique pour la promotion de la place des femmes dans le secteur numérique, notamment par la sensibilisation des jeunes filles en milieu scolaire, de leurs familles et enseignants.
Avec la Fondation des Femmes, le groupe MGEN poursuit ses actions de sensibilisation : un sondage sur la ménopause et les derniers tabous associés a été révélé au grand public en février dernier. Les salariées et militantes du groupe sont à nouveau invitées à participer à l’édition 2020 du concours d’éloquence de la fondation.
L’ADOSEN-Prévention santé MGEN poursuit sa campagne Stéréotypes/Stéréomeufs à destination des élèves de collèges et lycées pour lutter contre les stéréotypes de genre avec la 3e saison en cours de tournage. Pour la journée du 8 mars, l’ADOSEN lance une campagne « Simone e(s)t moi. Et toi ? » afin d’interroger l’engagement de chacun pour le droit des femmes.
 
Soutenir les femmes aidantes
En plus d’une offre dédiée pour prévenir les risques de dépendance, MGEN soutient les familles et les femmes confrontées à la perte d’autonomie d’un proche à travers l’action sociale. En 2019, 69,3% des bénéficiaires de cette aide spécifique étaient des femmes.

Pour l’égalité salariale entre les femmes et les hommes au sein du groupe
Très attentif à la question de la parité, le groupe MGEN a procédé pour la deuxième année au calcul de l’index sur l’égalité salariale entre les femmes et les hommes avec une note globale de 98/100 et un faible écart de rémunération de 38/40 en 2019. Ce résultat, en très nette progression par rapport à celui de 2018, illustre l’engagement MGEN pour l’égalité hommes-femmes dans le cadre de sa politique RH.
 
« Les droits des femmes et l’égalité sont des combats historiques de la MGEN. Chaque détail du quotidien compte pour porter ces valeurs et c’est aussi dans cet objectif que nous renforçons notre engagement dans le secteur du sport, vecteur de cohésion sociale et de santé. Avec Perrine Laffont et Flora Gueï, nous valorisons le sport féminin pour encourager la pratique des femmes, notamment des plus jeunes, et nous déconstruisons avec elles les barrières sociales. Notre engagement pour la reconnaissance de l’activité physique adaptée est quant à lui un combat essentiel en matière de santé et de bien-être. Je pense notamment à l’impact de cette activité pour aider à la reconstruction de toutes les femmes victimes du cancer du sein. »
Roland Berthilier, président du groupe MGEN
 
 
2 événements majeurs à venir :
  • Le 28 mai : Jeudi Mutuelle sur la santé des femmes avec la Fondation des Femmes à l’occasion de journée internationale de la santé des femmes.
  • En novembre : événement avec l’INSERM, la Fondation MGEN pour la santé publique et la MGEN à l’occasion des 30 ans de partenariat sur le suivi de la cohorte E3N-E4N : femmes de la cohorte E3N, leurs enfants (hommes ou femmes) et leurs petits-enfants (et les pères de leurs enfants).